logo BDSP

Base documentaire


  1. Hypertension artérielle pulmonaire chez le toxicomane VIH+A propos de 10 cas.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Pulmonary hypertension in HIV-infected drug-addicts. A 10 cas report.

    Etude sur un très faible nombre de cas.

    L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une complication classique des toxicomanies par voie intraveineuse.

    Le VIH apparaît actuellement comme une circonstance étiologique prédominante.

    Parmi les 10 cas rapportés, il existait plusieurs facteurs étiologiques : infection par le VIH, injection intraveineuse de comprimés écrasés, consommation massive d'amphétamines et de cocaïne, cirrhose avec hypertension portale, présence d'anticardiolipides.

    Le tableau clinique était identique à celui de toute HTAP ; cependant chez cinq patients, les opiacés ont pu atténuer la perception de la dyspnée qui n'est perçue que lors du sevrage.

    Le toxicomane est habituellement un patient peu observant et toute thérapeutique nécessitant une surveillance régulière au long cours est aléatoire voire dangereuse.

    Le pronostic demeure sombre avec une évolution sur trois conduisant au décès dans l'année suivant le diagnostic.

    (D'après les auteurs).

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus immunodéficience humaine, Appareil respiratoire, Appareil circulatoire, Hypertension artérielle, Séropositivité, Pronostic

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Human immunodeficiency virus, Respiratory system, Circulatory system, Hypertension, Seropositivity, Prognosis

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 20874

    Code Inist : 002B30A11. Création : 19/02/1999.