logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Bloodborne viral infection in Irish injecting drug users.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Infection virale sanguine chez les usagers de drogue par voie intraveineuse en Irlande.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    Les stratégies de réduction des risques se sont énormément développées à Dublin depuis 1990.

    Dans l'étude présentée ici, les auteurs ont tenté de déterminer la prévalence, ainsi que les facteurs associés, de l'hépatite C (VHC), de l'hépatite B (VHB) et du VIH chez 735 usagers de drogue par voie intraveineuse (UDI) recrutés entre septembre l992 et septembre 1997.

    La grande majorité (89%) utilisait la voie intraveineuse depuis 1990.

    La prévalence des anti-HCV était de 61,8%, celle des HBsAG (antigène de surgace du VHB) était de 1,0% et celle du VIH était de 1,2% (montrant que cette infection s'est maintenue à un faible niveau dans cette population).

    Les seules variables associées de manière significative au risque d'infection par le VHC étaient l'ancienneté de l'injection et l'importance des dépenses liées à la drogue.

    Le fait d'avoir commencé les injections avant 1990 était également un facteur de risque accru d'infection pour l'hépatite B (HBsAG) et le VIH.

    Les interventions destinées à réduire les risques d'infection devraient donc toucher les UDI dès qu'ils commencent à s'injecter des drogues et viser, en amont, ceux qui risquent de commencer.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Hépatite virale, Virus immunodéficience humaine, Infection, Facteur risque, Efficacité, Epidémiologie, Prévalence, Irlande, Injection

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Viral hepatitis, Human immunodeficiency virus, Infection, Risk factor, Efficiency, Epidemiology, Prevalence, Ireland, Injection

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 20862

    Code Inist : 002B30A11. Création : 19/02/1999.