logo BDSP

Base documentaire


  1. Séroprévalence des marqueurs sérologiques des virus des hépatites B et C, du VIH et du HTLV1 et 2 dans une population de toxicomanes en Guyane française.

    Thèse/mémoire - En français

    Traduction en anglais : Seroprevalence of serology markers of VHB and VHC, of HIV and HTLV 1 and 2 in a drug addicts population in French Guyana.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    Dans cette étude portant sur 96 patients, il apparaît que les toxicomanes sont souvent des hommes, la moyenne d'âge des patients est de 34 ans, la moyenne d'âge au début de la consommation est de 25 ans et la durée moyenne de consommation est de 7 ans.

    La cocaïne-crack est le produit le plus consommé (80%), la proportion des usagers de drogue par voie intraveineuse reste faible (13%). 10% des patients ont recours à la prostitution.

    Dans cette étude, la séroprévalence du VIH est de 17%, elle est inférieure à celle du VHC qui est de 36% et à celle du VHB qui est de 41%. Celle du HTLV1 et 2 est de 0%. La comparaison de ces prévalences à celles d'un groupe témoin de 100 donneurs de sang montre que les fréquences du VHC, du VIH et du VHB sont significativement plus importantes chez les toxicomanes que chez les donneurs de sang.

    Le risque d'avoir le VHC est 57 fois plus élevé chez les toxicomanes que dans le groupe des donneurs de sang, il est 21 fois plus élevé pour le VIH et 7 fois plus pour le VHB.

    (D'après résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Cocaïne, Clientèle, Hépatite virale, Virus, Epidémiologie, SIDA

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Cocaine, Clientele, Viral hepatitis, Virus, Epidemiology, AIDS

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 20709

    Code Inist : 002B30A11. Création : 19/02/1999.