logo BDSP

Base documentaire


  1. Prison and HIV-1 infection among drug injectors.

    Chapitre - En anglais

    Traduction en français : Prison et infection VIH parmi les injecteurs de drogues.

    La proportion de séropositifs en prison est en relation directe avec la séropositivité dans la population locale d'injecteurs de drogues, liée surtout à la prévalence des injecteurs parmi les détenus.

    Il y a une évidente association entre la fréquence des incarcérations et l'infection VIH.

    Cette association est indépendante des autres facteurs de risque liés au VIH connus, et un effet dose-réponse semble être présent.

    Pour les injecteurs qui ont un comportement à risque important, la fréquence d'incarcération est plus élevée et ce fait suggère que les injecteurs en prison ont un risque plus élevé de contracter une infection VIH donc un besoin accru d'actions préventives et de soutien.

    Le manque d'interventions adéquates dans la population de détenus peut provoquer une diminution des possibilités de contrôle de l'épidémie VIH et une rapide extension de l'infection dans la population générale.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus immunodéficience humaine, Contamination, Milieu carcéral, Prise risque, Facteur risque, Epidémiologie

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Human immunodeficiency virus, Contamination, Carceral environment, Risk taking, Risk factor, Epidemiology

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 20672

    Code Inist : 002B30A11. Création : 19/02/1999.