logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Le fonds d'urgence sociale : profil des bénéficiaires.

    Fascicule - En français

    Le Fonds d'Urgence Sociale est un dispositif mis en place dans chaque département par les pouvoirs publics en application de la circulaire du 12 janvier 1998.

    Sa finalité est d'apporter des réponses immédiates aux personnes et aux familles en situation de détresse grave qui, malgré l'appui des dispositifs existants, sont exposées à des risques sérieux pour le maintien de leurs conditions d'existence.

    Les Missions d'Urgence Sociale (M.U.S.), sont chargées de l'attribution des aides.

    Leur secrétariat est assuré dans la plupart des cas par les D.D.A.S.S.. Le « profil-type » du demandeur d'une aide du F. U. S. en Languedoc-Roussillon peut être détaillé comme suit : très souvent isolé et dans un peu plus d'un cas sur deux sans enfants, il est plutôt de sexe masculin et âgé de 30 à 49 ans.

    Il bénéficie d'un logement autonome.

    Assez souvent mal connu des services sociaux, il perçoit pourtant dans plus de 60% des cas un des minima sociaux prévus par la législation, essentiellement le Revenu Minimum d'Insertion (R. M. I.) ou l'Allocation de Solidarité Spécifique (A. S. S.). La demande est majoritairement motivée par une insuffisance durable de ressources et un endettement relatif dans la plupart des cas, au logement.

    Près d'une demande sur cinq a fait l'objet d'un rejet mais plus d'un tiers de ces refus sont partiellement compensés par une orientation vers d'autres structures d'aides institutionnelles.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Aide sociale, Languedoc Roussillon, Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées orientales

    Mots-clés Pascal anglais : Social help, Languedoc Roussillon, Aude, Gard, Herault, Lozere, Pyrenees-Orientales

    Notice produite par :
    ORSLR - Observatoire Régional de la Santé du Languedoc-Roussillon

    Cote : COLLECTION

    Code Inist : 002B30A07C. Création : 19/02/1999.