logo BDSP

Base documentaire


  1. Les lactariums

    Article - En français

    En France le nombre d'enfants prématurés viables à la naissance a cru considérablement ces dernières années: Les besoins de nutrition de ces nouveaux-nés sont très particuliers et il est reconnu que le lait de mère est l'aliment idéal.

    Cependant malgré la supériorité de l'allaitement maternel sur l'allaitement artificiel il existe encore un certain nombre de mères qui ne peuvent pas ou ne veulent pas allaiter.

    On a alors parfois recours aux lactariums, centres de collecte du lait dont les conditions d'installation et de fonctionnement sont fixées par arrêté du 18 août 1983.

    Aujourd'hui le volume total collecté par l'Association des lactariums français en 1985 atteint 100 602 litres, ce qui couvre tout juste les besoins actuels.

    Le prix du litre de lait varie de 20 à 46 F. Le problème du recrutement des donneuses se pose.

    Il existe deux méthodes de recueil du lait: la méthode passive ou de la coquille et celles dites actives (tire lait manuel à poire ou tire lait électrique).

    A l'année au lactarium le lait subit différents contrôles de propreté car il peut contenir des substances étrangères absorbées par la mère: médicaments, consommation de café, alcool, tabac, polluants de l'environnement.

    Différents procédés de destructiondes germes sont utilisés: tyndalisation, stérilisation, pasteurisation.

    Prescrit comme médicament, le lait est remboursé par la Sécurité Sociale.

    Mots-clés Pascal : Enfant, Naissance, Nutrition, Nouveau né, Allaitement, Médicament, Environnement, Stérilisation, 1983, 1985, France, Sécurité sociale

    Mots-clés Pascal anglais : Child, Birth, Nutrition, New born, Breast feeding, Drug, Environment, Sterilization, France, Social security

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : MS-DPI

    Code Inist : RESH. Création : 199406.