logo BDSP

Base documentaire


  1. Le recours aux professionnels de santé à l'adolescence.

    Article - En français

    En partenariat avec le Ministère de l'Education Nationale, une enquête épidémiologique auprès de près de 12 391 jeunes scolarisés dans le second degré (11 et 19 ans) a été mise en place en 1993 sur la santé des jeunes.

    Le recours aux professionnels de santé s'avère important (en moyenne 7,4 consultations par an), en particulier parmi les filles (avec une moyenne de 8,4 contre 6,5 pour les garçons).

    Des différences importantes apparaissent selon le type de professionnels, les acteurs de santé primaire (médecins généralistes, infirmières) étant nettement plus souvent consultés que les intervenants spécialistes (dont le psychiatre et l'assistante sociale).

    Dans l'ensemble, les jeunes en difficulté psychologique (consommateurs réguliers de drogues, jeunes ayant des conduites violentes et suicidants) s'avèrent nettement plus consultants que les autres et ce, quelle que soit la spécialité professionnelle.

    Toutefois, la faible consultation du professionnel « psy », même lorsque le jeune présente des difficultés psychologiques graves, oblige à une analyse des résistances face à ce professionnel.

    Mots-clés Pascal : Enseignement secondaire, Adolescent, Enquête, Epidémiologie, Donnée statistique, Travailleur social, Santé mentale, Consultation, France, Personnel sanitaire, Comportement, Prise risque, Santé, Milieu scolaire, Service santé

    Mots-clés Pascal anglais : Secondary education, Adolescent, Survey, Epidemiology, Statistical data, Social worker, Mental health, Consultation, France, Health staff, Behavior, Risk taking, Health, School environment, Health service

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 98/07 V

    Code Inist : 002B30A03. Création : 25/01/1999.