logo BDSP

Base documentaire


  1. Vérité scientifique. Vérité psychique et Droit de la Filiation.

    Congrès - En français

    Colloque IRCID - CNRS. , 1995/02/09-11.

    Après la fiction juridique du pater is est quem nuptiae demons-trant, après la vérité sociologique de la possession d'état, le Droit, fasciné par la science, est enclin à balayer la fameuse incertitude du père pater incertus-en se tournant vers la biologie, l'examen des sangs ou l'analyse des empreintes génétiques, pour désigner le père « véritable ».

    Il n'hésite pas, par exemple, à permettre à une femme mariée d'arguer, sous certaines conditions, de son adultère pour dénier la paternité de son mari et lui arracher un enfant.

    Celui-ci serait-il censé supporter sans dommages l'anéantissement de sa filiation, l'effondrement de ses repères familiaux, la perte de son nom pour sacrifier à une vérité réductrice, lue dans son corps et dont il dont il ne sait rien ?

    Dans le même temps, le Droit prévoit le brouillage des origines lors d'un accouchement sous X, d'une adoption plénière, d'un don d'ovule, de sperme ou d'embryon, indifférent aux conséquences, désastreuses pour un sujet, du secret sinon du mensonge de sa vie.

    Voilà quelques arêtes d'un bloc de difficultés auquel des juristes et des psychanalystes ont décidé de s'attaquer ensemble, en sachant que la filiation non seulement concerne mais fonde un être humain, et que la réduire à la transmission des caractères biologiques procède de la dérive génétique qui imprégna le nazisme...

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Généalogie, Psychanalyse, Adoption, Parent, Paternité

    Mots-clés Pascal anglais : Genealogy, Psychoanalysis, Adoption, Parent, Paternity

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : FA10/0139

    Code Inist : 002B30B04. Création : 25/01/1999.