logo BDSP

Base documentaire


  1. La rage et le rôle des pouvoirs publics dans sa prophylaxie

    Article - En français

    Maladie transmissible et infectieuse la rage est une maladie qui évolue à nouveau depuis quelques années de l'est de la France à la région de France (Paris): Depuis la découverte de Pasteur en 1885 les morts dues à la maladie chez l'homme ont disparu mais le risque de contamination à partir de la rage chez l'animal subsiste.

    On prépare 2 types de vaccins et des sérums antirabiques. les mesures propres à empêcher la propagation d'épidémies relèvent de la compétence de l'Etat et depuis 1982 le centre national de référence sur la rage recueille les informations d'épidémiologie, chez les sujets consultants, suspects de contamination.

    Il est nécessaire de vacciner tous les animaux domestiques susceptibles de transmettre la maladie.

    Quant aux renards, leur déstruction massive aurait des conséquences néfastes sur l'équilibre de la nature.

    Leur vaccination, grâce à des appâts parsemés dans la nature, pratiquée en France, en Allemagne RF. en Suisse et en URSS et suivie avec attention par l'Organisation Mondiale de la Santé et la CEE, procure des espoirs très prometteurs.

    Mots-clés Pascal : Rage, Maladie, Région, Mort, Homme, Animal, Epidémie, Gouvernement, Information, Epidémiologie, Vaccination, Ecologie, 1885, 1982, France, Ile de France, Allemagne(république fédérale), Suisse, URSS, CEE

    Mots-clés Pascal anglais : Rabies, Disease, Region, Death, Human, Animal, Epidemic, Government, Information, Epidemiology, Vaccination, Ecology, France, West Germany, Switzerland, WHO, USSR, EEC

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : MS-DPI

    Code Inist : RESH. Création : 199406.