logo BDSP

Base documentaire


  1. Le coup de chaleur : de l'épidémiologie à la prévention.

    Article - En français

    Le coup de chaleur est le moins fréquent mais le plus grave des accidents de surcharge thermique.

    A défaut de la mise en oeuvre immédiate d'une réfrigération énergique, le taux de mortalité peut atteindre 80 à 100%. Il existe deux entités nosologique différentes : le coup de chaleur classique et le coup de chaleur d'exercice.

    La connaissance de l'étiologie et des circonstances favorisantes de ces coups de chaleur en fait des accidents dans une large mesure évitables.

    Mots-clés Pascal : Biométéorologie, Déshydratation, Chaleur, Epidémiologie, Prévention

    Mots-clés Pascal anglais : Biometeorology, Dehydration, Heat, Epidemiology, Prevention

    Notice produite par :
    ISMH - Laboratoire d'Hydrologie et de Climatologie

    Cote : 2427

    Code Inist : 002B30A11. Création : 25/01/1999.