logo BDSP

Base documentaire


  1. Quand la santé devient publique.

    Ouvrage - En français

    Transfusion sanguine, amiante, hormone de croissance et autres vaches folles : les affaires qui ont agité l'opinion et les médias ces dernières années ont projeté la santé sur le devant de la scène.

    Mais loin d'entraîner un effondrement du système de soins et un discrédit du domaine médical, elles ont au contraire provoqué une véritable révolution de la santé publique dans notre pays.

    La dernière décennie a vu le réveil de la conscience collective, l'organisation de la société civile en associations autour de maladies diverses, et la prise de responsabilité de l'Etat, qui s'est enfin mis en mesure d'assumer le premier de ses devoirs : protéger la santé et la vie des citoyens.

    Jean-François Girard retrace cette promotion de la santé comme préoccupation majeure de notre temps.

    Il dénonce une médecine trop scientifique et matérialiste, qui oublie l'humain, un aveuglement des institutions qui géraient les crises au jour le jour sans se donner les moyens de faire face aux risques futurs ; des égoïsmes qui freinent toute réforme et menacent notre Sécurité sociale.

    Mais il souligne aussi avec force les évolutions qui annoncent une ère nouvelle : l'approche de la maladie qui se nourrit aujourd'hui des acquis des sciences sociales qui l'insèrent dans une vision globale de la vie des hommes en société.

    Mots-clés Pascal : Prévention, Malade, Maladie, Histoire, Etude critique, Promotion santé, France

    Mots-clés Pascal anglais : Prevention, Patient, Disease, History, Critical study, Health promotion, France

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : 16384, A2008

    Code Inist : 002B30A11. Création : 25/01/1999.