logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Le cocktail lytique ou M1*.

    Article - En français

    L'administration d'un cocktail lytique aux malades en fin de vie pour entraîner leur mort soulève de nombreux débats.

    A travers un questionnaire adressé aux infirmiers (ères) d'un établissement hospitalier, on peut constater que c'est la douleur qui motive la décision et que cette décision n'est pas prise à la demande du patient.

    C'est le médecin qui décide parfois en collaboration avec l'équipe et rarement après consultation de la famille.

    En général l'infirmière est seule pour poser le cocktail lytique, ce qui pose un problème spirituel et éthique.

    Une meilleure formation à la douleur, un soutien spirituel de l'équipe ainsi qu'un lieu de paroles pour tous constituent des éléments essentiels pour assurer la qualité de l'accompagnement de fin de vie des uns et de la poursuite de la vie des autres.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Euthanasie, Enquête, Infirmier, France

    Mots-clés Pascal anglais : Euthanasia, Survey, Nurse, France

    Logo du centre Notice produite par :
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) - Réseau documentaire

    Code Inist : 002B30A11. Création : 25/01/1999.