logo BDSP

Base documentaire


  1. Evolution depuis 1989 en France, des interruptions volontaires de grossesse par mifépristone (RU 486) associée à un analogue de prostaglandine.

    Article - En français

    L'interruption volontaire de grossesse médicamenteuse est un procédé utilisé depuis 1989 en France et son utilisation, comparée aux autres modes d'avortement, reste en évolution constante car bien acceptée par les patientes.

    La mifépristone (RU 486) associée à du misoprostol (cytotec) est la méthode actuellement adoptée sachant que la loi française n'autorise pas aujourd'hui la prise de ces médicaments au cabinet médical mais au sein d'un centre spécialisé sous surveillance d'un médecin.

    La possibilité d'assouplir cette réglementation semble faisable après huit années d'expérience.

    Mots-clés Pascal : Médicament, Statistique, Réglementation, France, Avortement provoqué, Centre santé

    Mots-clés Pascal anglais : Drug, Statistics, Regulation, France, Induced abortion, Health center

    Notice produite par :
    MRPS - Maison régionale de la promotion de la santé (devenue GRPS)

    Cote : 00022

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 25/01/1999.