logo BDSP

Base documentaire


  1. La recherche sur l'embryon humain est-elle nécessaire ? Quelles sont les limites de l'expérimentation animale ?

    Article - En français

    La recherche sur embryon est en France interdite depuis le 29 juillet 1994 sauf pour certaines études spécifiques.

    On distingue plusieurs types de recherche selon que l'on travaille sur des embryons morts, normaux, anormaux, surnuméraires ou destinés à être transférés.

    A l'étranger, les études sur l'embryon humain permettent de travailler sur les risques génétiques des embryons après ICSI (intracytoplasmic sperm injection), sur le diagnostic génétique pré-implantatoire, et sur la congélation de l'ovocyte humain.

    L'expérimentation animale permet de répondre à une partie de ces questions mais pas toutes.

    L'intérêt de la recherche est de poursuivre les investigations dans le traitement de la stérilité sachant que la Commission Nationale de Médecine de Biologie de la Reproduction et du Diagnostic Prénatal contrôle les objets et études faisant appel à l'expérimentation sur embryon.

    Mots-clés Pascal : Recherche, Embryon, Expérimentation, Homme, Animal, Procréation assistée, Fécondation in vitro transfert embryon, France, Ethique, Médecine

    Mots-clés Pascal anglais : Research, Embryo, Experimentation, Human, Animal, Assisted procreation, In vitro fertilization embryo transfer, France, Ethics, Medicine

    Notice produite par :
    MRPS - Maison régionale de la promotion de la santé (devenue GRPS)

    Cote : 00320

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 25/01/1999.