logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Evaluation des délais de prise en charge de l'infarctus du myocarde : Résultats d'une enquête en Alsace.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Assessment of delays before treatment of acute myocardial infarction : Results of a surgery conducted in Alsace.

    Afin d'évaluer les conditions d'accès aux soins d'urgence des sujets atteints d'infarctus du myocarde en Alsace. une enquête a été réalisée dans l'ensemble des hôpitaux et cliniques de la région.

    Tous les sujets atteints d'infarctus du myocarde et hospitalisés entre le 3 décembre 1995 et le 30 avril 1996 ont été inclus.

    La population d'étude comprend 405 sujets.

    La symptomatologie débute le plus souvent au domicile du patient (85%). Le premier médecin appelé est un médecin généraliste dans 65% des cas.

    Le service médical d'urgences et de réanimation transporte 40% des patients.

    Le délai médian d'hospitalisation est de S h 15 (moyenne=21 h 00). délai plus long chez les patients âgés de 65 ans et plus que chez les autres (6 h 42 contre 3 h 51 ; p<0.01).

    La plus grande part de ce délai est liée au retard d'appel d'une aide médicale par les patients ; 39% des patients ont bénéficié d'un traitement de reperfusion myocardique (thrombolyse : 27% ; angioplastie transluminale coronaire directe : 12%). Ainsi, 10 années après une étude de méthodologie similaire. cette enquête montre que les délais d'hospitalisation ne se sont pas améliorés et sont encore beaucoup trop longs pour permettre l'administration d'une thérapeutique efficace.

    Dans une région où les cardiopathies ischémiques sont responsables de 10% des décès, une réflexion multidisciplinaire s'impose avec l'objectif de l'élaboration d'une politique régionale d'optimisation de la prise en charge des infarctus du myocarde.

    Mots-clés Pascal : Infarctus, Myocarde, Homme, Délai, Hospitalisation, Service urgence, Organisation santé, Appareil circulatoire pathologie, Cardiopathie coronaire, Myocarde pathologie

    Mots-clés Pascal anglais : Infarct, Myocardium, Human, Time lag, Hospitalization, Emergency department, Public health organization, Cardiovascular disease, Coronary heart disease, Myocardial disease

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0354006

    Code Inist : 002B12A03. Création : 27/11/1998.