logo BDSP

Base documentaire


  1. The rate of physical child abuse in Chinese families : a community survey in Hong Kong.

    Article - En anglais

    Objectif 

    Cette étude décrit l'étendue et la forme de maltraitance des enfants dans des familles Chinoises à Hong Kong.

    L'hypothèse formulée est que la prise d'une caractéristique aussi spécifique à la culture Chinoise que la piété filiale crée une forme différente de maltraitance à Hong Kong, comparée aux sociétés Occidentales.

    Méthode 

    Une étude téléphonique de 1019 ménages, sélectionnés au hasard à partir bottin téléphonique local a été effectuée trois cent cinquante neuf pères et 660 mères d'un enfant âgé en dessous de 16 ans ont participé à l'étude.

    La présence de mauvais traitements a été évaluée à partir de la version Chinoise du Conflict Tactics Scale (Straus, 1979).

    Résultats 

    Le taux de base de mauvais traitements physiques était de 526 pour 1000 enfants pour les violences mineures et de 461 pour 1000 enfants pour les violences sévères.

    Les violences mineures étaient dirigées sur des enfants âgés entre 3 et 6 ans sans fratrie ; et par des mères, parents âgés entre 19 et 37 ans, des ménagères/pères sans emploi.

    Le taux le plus élevé de violence sévère a été retrouvé parmi les garçons ou enfants âgés entre 3 et 6 ans ; et par des mères, parents, âgés entre 19 et 37 ans, ou des ménagères/pères sans emploi.

    Des facteurs de risque communs ont été établis pour les familles Chinoises et Américaines (USA). (...)

    Mots-clés Pascal : Violence, Facteur risque, Etude comparative, Relation parent enfant, Age, Epidémiologie, Variable, Sexe, Age préscolaire, Enfant, Victimologie

    Mots-clés Pascal anglais : Violence, Risk factor, Comparative study, Parent child relation, Age, Epidemiology, Variable, Sex, Preschool age, Child, Victimology

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/11/1998.