logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Le programme national de lutte contre la tuberculose dans la province de l'ouest, Cameroun. Evaluation après un an de fonctionnement.

    Article - En français

    Traduction en anglais : The national tuberculosis control programme in the west province of Cameroun. First year's evaluation.

    Objectifs 

    Evaluer la mise en oeuvre du Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT) dans la Province de l'Ouest du Cameroun à partir des indicateurs épidémiologiques et opérationnels classiques.

    Méthode 

    Pour la période entre le 1er octobre 1996 et le 30 septembre 1997, on a recueilli des informations sur le type de la tuberculose et les résultats du traitement à partir des registres et des cartes des patients des 15 Centres de Diagnostic et de Traitement (CDT).

    Des informations supplémentaires sur la clinique, le statut social et l'itinéraire thérapeutique ont été recueillies à partir de questionnaires.

    Résultats 

    On a enregistré 582 cas de tuberculose, dont 383 hommes et 199 femmes. 529 (91%) des cas sont bacillifères (TPM+), dont 455 des nouveaux cas (NC).

    Quatre vingt pour cent des patients sont des jeunes adultes entre 15 et 44 ans.

    D'une première cohorte de six mois, 163 (78%) les patients sont guéris ou ont fini leur traitement, 21 (10%) sont décédés.

    Chez les 455 NC TPM+on note : un délai moyen de 4 mois avant la prise en charge correcte, un itinéraire thérapeutique très varié et incluant dans plus de 50% des cas le guérisseur, pas de différence entre sexe pour la clinique, le délai, l'itinéraire thérapeutique ou le résultat dit traitement.

    Le coût par patient traité s'est élevé à 90 US.

    Conclusion 

    La Province de l'ouest a réussi à implanter le PNLT.

    Principaux problèmes : accessibilité géographique et socioculturelle des services compétents.

    Mots-clés Pascal : Tuberculose, Coût, Accessibilité, Soin, Pays en développement, Cameroun

    Mots-clés Pascal anglais : Tuberculosis, Costs, Accessibility, Care, Developing countries, Cameroon

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/11/1998.