logo BDSP

Base documentaire


  1. Toward an integrated framework for understanding child physical abuse.

    Article - En anglais

    Objectif 

    Cet article présente un schème conceptuel pour expliquer les mauvais traitements physiques, s'appuyant sur une analyse de diverses théories.

    On a postulé trois facteurs pouvant affecter la probabilité de mauvais traitements : avoir été exposé à une agressivité quelconque, être exposé à des conditionsstressantes et avoir accès à des ressources.

    Pour chacun des trois groupes de facteurs, les auteurs ont identifié des variables.

    Méthode 

    On s'est basé sur des données comparatives d'études portant sur 81 mères abusives et 148 mères non abusives et on a identifié l'importance relative des facteurs pouvant prédire les mauvais traitements.

    Résultats 

    Tel que prévu, la probabilité de comportements abusifs variait selon que la mère avait bénéficié d'appuis psychologiques (l'écoute, l'aide dans la prise de décisions, avoir de la compagnie), qu'elle vivait des situations stressantes ou qu'elle avait elle-même été maltraitée par son conjoint ou des conjoints antérieurs ou par sa propre mère durant son enfance.

    On a conclu que les facteurs les plus décisifs pour prédire l'agression de la mère sont ceux de la violence maternelle en enfance ou celle du ou des conjoints.

    Conclusions 

    Les résultats proposent des recherches plus poussées pour mieux comprendre les liens réciproques entre la violence en enfance et la violence par son conjoint.

    Mots-clés Pascal : Agressivité, Stress, Comportement, Prise risque, Santé, Etude comparative, Violence, Mère, Relation parent enfant, Femme, Victimologie, Etats Unis

    Mots-clés Pascal anglais : Aggressiveness, Stress, Behavior, Risk taking, Health, Comparative study, Violence, Mother, Parent child relation, Woman, Victimology, United States

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/11/1998.