logo BDSP

Base documentaire


  1. A survey of bloodborne viruses and associated risk behaviours in Greek prisons.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Une étude des virus hématogènes et des comportements à risque associés au sein des prisons grecques.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    L'objet de cette étude est d'évaluer la prévalence du VIH et des virus hépatiques (VHC, VHB et VHD) et de la corréler avec des comportements à risque. 544 usagers de drogue incarcérés pour des délits liés à la drogue ont rempli un questionnaire, et 533 prélèvements sanguins ont été collectés.

    Sur ces prélèvements, 58,2% se sont révélés séropositifs au VHC, 57,6% au VHB, 2,3% au VHD et 0,19% au VIH.

    Les taux de prévalence pour les seuls usagers de drogue par voie intraveineuse (UDI), qui représentent 68,9% de l'échantillon, étaient de 80,6% pour l'hépatite C, 62,7% pour l'hépatite B, 3,3% pour l'hépatite D et 2,7% pour le VIH. 92% des UDI pratiquant l'injection en prison partagent leurs seringues.

    Des programmes de prévention sont nécessaires pour freiner le développement des hépatites B et C chez les UDI dans les prisons grecques.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Prise risque, Milieu carcéral, Hépatite virale, Virus immunodéficience humaine, Séropositivité, Prévalence, Injection

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Risk taking, Carceral environment, Viral hepatitis, Human immunodeficiency virus, Seropositivity, Prevalence, Injection

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 20076

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/11/1998.