logo BDSP

Base documentaire


  1. Syringe exchange as a social movement : a case study of harm reduction in Oakland, California.

    Article - En anglais

    Traduction en français : L'échange de seringues sous la forme d'un mouvement social : étude d'un cas de réduction des risques à Oakland, Californie.

    Aux Etats-Unis, la stratégie des programmes d'échange de seringues (PES) n'est pas reconnue au niveau fédéral : elle est illégale et aucun fonds public ne peut lui être attribué.

    Dans un but de réduction des risques face au VIH, les PES se sont développés sous la forme d'un mouvement social : mobilisation des communautés touchées et de volontaires.

    Ancien activiste, l'auteur retrace l'histoire de ce mouvement (Alameda County Exchange, ACE) à Oakland en Californie de 1992 à 1996 : analyse de l'environnement politique et social, formes et processus d'organisation du mouvement, interactions avec les toxicomanes, la société, les représentants de la loi et les politiciens.

    L'absence d'opposition structurée a permis l'extension du programme.

    En conclusion, les avantages et les inconvénients de l'échange de seringues sous la forme d'un mouvement social sont examinés : le financement, les approches de la réduction des risques, la prise de conscience politique des toxicomanes, l'illégalité relative, les autres intérêts et valeurs défendus ou liés à ce type d'activisme, le besoins constant de volonté et de volontaires.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Histoire, Prévention, Virus immunodéficience humaine, Politique

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, History, Prevention, Human immunodeficiency virus, Policy

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 20043

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/11/1998.