logo BDSP

Base documentaire


  1. Determinants of delayed diagnosis of HIV infection in France, 1993-1995.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Facteurs déterminants des diagnostics différés de l'infection VIH en France de 1993 à 1995.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    Les liens éventuels entre un diagnostic de séropositivité VIH effectué tardivement (6 mois avant un diagnostic de sida) et les caractéristiques socio-économiques, les circonstances du premier test positif au VIH ainsi que les attitudes et comportements vis-à-vis des soins médicaux sont explorés dans une étude prospective de patients adultes ayant eu un diagnostic de sida de juillet 1993 à mai 1995.

    Les 69 patients dont le diagnostic de la séropositivité VIH a été tardif sont pour 34,6% des patients hétérosexuels, 12,7% des hommes homo/bisexuels et 9,6% des usagers de drogues par voie injectable (UDVIs).

    Les facteurs indépendamment associés sont : être de sexe masculin et ne pas avoir de revenu chez les patients hétérosexuels ; et avoir un bon niveau d'éducation et avoir consulté un praticien de médecine alternative chez les hommes homo/bisexuels.

    Chez les UDVIs, la faible proportion de tests tardifs peut s'expliquer par leurs fréquents contacts avec les services sanitaires.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus immunodéficience humaine, Séropositivité, Diagnostic, Facteur risque, SIDA

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Human immunodeficiency virus, Seropositivity, Diagnosis, Risk factor, AIDS

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 19794

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/11/1998.