logo BDSP

Base documentaire


  1. Hépatotoxicité d'une polychimiothérapie anti-lépreuse quotidienne utilisée en Guadeloupe de janvier 1980 à décembre 1985.

    Communication - En français

    XXe congrès international des médecins de langue française de l'hémisphère américain. Pointe-a-Pitre.

    L'évolution épidémiologique de la lèpre avec l'apparition de résistances aux médicaments anti-lépreux a impliqué une révision des programmes de lutte basés sur l'utilisation de rifampicine et sur la polychimiothérapie.

    Avant la mise en traitement, un bilan biologique est effectué visant essentiellement à détecter les contre-indications d'ordre hépatique à la mise en route de la polychimiothérapie.

    Mots-clés Pascal : Lèpre, Traitement, Guadeloupe, 1980-1985, Hépatologie

    Mots-clés Pascal anglais : Leprosy, Treatment, West Indies, Hepatology

    Notice produite par :
    ORSGUY - Observatoire Régional de la Santé de Guyane

    Cote : RAM970100193

    Code Inist : . Création : 199406.