logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. The bacteriology of pulmonary tuberculosis in a population with high human immunodeficiency virus seroprevalence.

    Article - En anglais

    CADRE : Hôpital universitaire du secteur public dans la ville de Soweto, Afrique du Sud.

    OBJECTIF 

    Décrire l'utilité de l'examen microscopique direct des crachats et la prévalence de la résistance de Mycobacterium tuberculosis à l'égard des médicaments antituberculeux selon le statut du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) chez les adultes.

    SCHEMA 

    Etude descriptive rétrospective de cas consécutifs par une révision des dossiers.

    RESULTATS 

    Nous avons étudié 412 adultes atteints d'une tuberculose pulmonaire prouvée par la culture, parmi lesquels 185 (44,5%) étaient séropositifs pour le VIH ; ces derniers avaient une diminution significative de la positivité de l'expectoration par comparaison avec les séronégatifs (68% versus 79%, P<0,05).

    La positivité de l'examen direct était significativement plus élevée chez les sujets infectés par le VIH dont les décomptes de CD4 étaient<50/mm3 par comparaison avec ceux dont les décomptes étaient de 201-300/mm3 (P<0,05).

    Chez les patients avec ou sans antécédents de traitement antérieur pour tuberculose, la résistance à l'égard d'un ou de plusieurs médicaments antituberculeux s'observe respectivement chez 32,2% et 13,6% des cas, alors que la tuberculose à germes multirésistants (résistante à la fois à l'isoniazide et à la rifampicine) s'observe respectivement chez 15,3% et 4,5% des patients.

    Il n'y a pas de différence significative de résistance entre les séropositifs et les séronégatifs pour le VIH. (...)

    Mots-clés Pascal : Virus immunodéficience humaine, Lentivirus, Retroviridae, Virus, Homme, République Sud Africaine, Afrique, Mycobacterium tuberculosis, Mycobacteriaceae, Mycobacteriales, Actinomycetes, Bactérie, Association morbide, Antibiotique, Tuberculose, Mycobactériose, Bactériose, Infection, Résistance microorganisme, Résistance traitement, SIDA, Virose, Expectoration, Examen laboratoire, Bactériologie, Diagnostic, Traitement, Chimiothérapie, Etude comparative, Prévalence, Microbiologie, Immunopathologie, Immunodéficit

    Mots-clés Pascal anglais : Human immunodeficiency virus, Lentivirus, Retroviridae, Virus, Human, South Africa, Africa, Mycobacterium tuberculosis, Mycobacteriaceae, Mycobacteriales, Actinomycetes, Bacteria, Concomitant disease, Antibiotic, Tuberculosis, Mycobacterial infection, Bacteriosis, Infection, Microorganism resistance, Negative therapeutic reaction, AIDS, Viral disease, Sputum, Laboratory investigations, Bacteriology, Diagnosis, Treatment, Chemotherapy, Comparative study, Prevalence, Microbiology, Immunopathology, Immune deficiency

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0218143

    Code Inist : 002B05C02D. Création : 11/09/1998.