logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Mortalité et morbidité des prématurés de faible poids de naissance en communauté française de 1990 à 1994 (1).

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Mortality and morbidity of very low birth weight premature newborns in a French speaking Belgian Community.

    Journées liégeoises de Gynécologie-Obstétrique. , 1997/03.

    Le succès des nouvelles techniques de soins intensifs néonatals apparues ces dix dernières années a reculé la frontière de viabilité des prématurés et a contribué à augmenter le nombre d'admissions des nouveau-nés de très faible poids à la naissance dans les services de soins intensifs néonatals (12,6% des admissions en 1987,15,2% en 1996).

    Dans une étude rétrospective épidémiologique, nous avons recueilli les données de 1521 nouveau-nés de poids à la naissance inférieur à 1500 g nés en Communauté française de Belgique de janvier 1990 à décembre 1994 afin de mieux connaître nos taux régionaux de mortalité et de morbidité et d'estimer l'impact des nouveautés thérapeutiques utilisées.

    Nous n'objectivons aucune variation par année de mortalité (+/-20%), ni de morbidité (risques séquellaires des survivants à la sortie du service+/-23%) sur la population globale durant la période étudiée.

    Toutefois, la mortalité des enfants nés entre 30 et 33 semaines chute de manière spectaculaire (17% en 1990,3,6% en 1994).

    Comme l'ont démontré les études randomisées, nous retrouvons l'effet bénéfique de la corticothérapie anténatale qui permet de diminuer de plus de 50% la mortalité des nouveau-nés issus de mère traitée (11% de mortalité versus 24%). (...)

    Mots-clés Pascal : Prématuré, Homme, Poids naissance faible, Belgique, Europe, Epidémiologie, Mortalité, Morbidité, Francophone

    Mots-clés Pascal anglais : Premature, Human, Low birth weight, Belgium, Europe, Epidemiology, Mortality, Morbidity

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0212470

    Code Inist : 002B27B11. Création : 11/09/1998.