logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Influence of the human immunodeficiency virus in the incidence of tuberculosis in a cohort of intravenous drug users : effectiveness of anti-tuberculosis chemoprophylaxis.

    Article - En anglais

    CADRE : Il s'agit d'un programme pour des drogués en résidence (communauté thérapeutique) admis entre novembre 1988 et mars 1992 et suivis jusqu'en septembre 1994.

    OBJECTIF 

    Etude de l'incidence de la tuberculose en relation avec la présence d'une infection tuberculeuse et/ou d'une infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et évaluation de l'effet protecteur d'une chimioprophylaxie à l'isoniazide.

    SCHEMA 

    Etude prospective de cohorte.

    Les taux d'incidence ont été comparés en utilisant le test Chi-carré pour les études de cohortes. l'efficacité de la chimioprophylaxie a été évaluée par la méthode de Kaplan-Meier au niveau univarié et par des modèles de régression logistique et une analyse proportionnelle des risques au niveau multivarié.

    RESULTATS 

    Pendant l'étude portant sur 361 personnes sans tuberculose antérieurement connue ou sans anamnèse de chimioprophylaxie antituberculeuse, 25 sujets ont développé une tuberculose, ce qui représente un taux global d'incidence de 1,79/100 personnes-année.

    Chez les sujets VIH+le taux d'incidence est de 3,25/100 personnes-année par comparaison avec 0,30/100 personnes-année chez les séronégatifs (P<0,05).

    Les taux les plus élevés d'incidence surviennent chez les sujets VIH+qui n'ont pas reçu de chimioprophylaxie et qui sont soit anergiques (VIH+PPD - Multitest -), soit infectés par Mycobacterium tuberculosis (PPD+), respectivement 10,0/100 personnes-année et 4,64/100 personnes-année. (...)

    Mots-clés Pascal : SIDA, Virose, Infection, Homme, Toxicomanie, Tuberculose, Mycobactériose, Bactériose, Incidence, Chimioprophylaxie, Epidémiologie, Immunopathologie, Immunodéficit

    Mots-clés Pascal anglais : AIDS, Viral disease, Infection, Human, Drug addiction, Tuberculosis, Mycobacterial infection, Bacteriosis, Incidence, Chemoprophylaxis, Epidemiology, Immunopathology, Immune deficiency

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0200286

    Code Inist : 002B05B02O. Création : 11/09/1998.