logo BDSP

Base documentaire


  1. Effets d'un entraînement en caisson hypobare sur le métabolisme aérobie chez des triathlètes de haut niveau.

    Article - En français

    L'entraînement en caisson n'a aucun effet sur l'érythropoïèse.

    Il n'y a non plus aucun effet sur la consommation maximale d'oxygène, tant en normoxie qu'en hypoxie.

    La production de dioxyde de carbone, au cours de l'effort maximal en hypoxie a été augmentée.

    Les performances sous-maximales ont été améliorées de 34%. Au cours des tests sous-maximaux, pour une intensité d'effort donnée, la ventilation, la fréquence cardiaque et la fraction d'oxygène dans l'air expiré ont diminué, alors que la fraction de CO2 dans l'air expiré augmentait.

    Mots-clés Pascal : Altitude, Hypoxie, Modèle, Entraînement physique, Sport, Biochimie, Erythrocyte, Oxygène

    Mots-clés Pascal anglais : Altitude, Hypoxia, Models, Physical training, Sport, Biochemistry, Red blood cell, Oxygen

    Notice produite par :
    ISMH - Laboratoire d'Hydrologie et de Climatologie

    Cote : 2386

    Code Inist : 002B30A11. Création : 11/09/1998.