logo BDSP

Base documentaire


  1. L'intoxication saturnine et son traitement.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Plombism and its treatment.

    Situation épidémiologique : L'imprégnation saturnine est actuellement faible en France ainsi que dans la plupart des pays, mais elle est plus élevée lorsque le niveau socio-économique de la population testée est bas.

    Les intoxications saturnines que l'on décèle sont généralement liées à une activité de type professionnel. - Un traitement admis : Le traitement de l'intoxication saturnine par les chélateurs calcitétracémate disodique et parfois dimercaprol est, depuis les publications de Chilsolm, considéré comme allant de soi. - Une remise en question : Pourtant, lorsque l'on analyse les données de la littérature se rap portant à ce sujet, qu'elles soient faites chez l'animal ou chez l'homme, on est surpris de constater - non pas que les chélateurs augmentent l'élimination urinaire de plomb, ce qui est évident-mais que les preuves en faveur de leur efficacité en clinique et aussi in vivo chez l'animal sont extrêmement ténues.

    Ces constatations montrent qu'une pratique thérapeutique reconnue ne repose pas nécessairement sur des arguments probants et que son application mérite réflexion.

    Mots-clés Pascal : Saturnisme, Homme, Traitement, Epidémiologie

    Mots-clés Pascal anglais : Saturnism, Human, Treatment, Epidemiology

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0134557

    Code Inist : 002B03L05. Création : 21/07/1998.