logo BDSP

Base documentaire


  1. Elimination des oocystes de Cryptosporidium : Indicateurs potentiels.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Elimination of the oocysts of Cryptosporidium : potential indicators.

    Les oocystes de Cryptosporidium contaminent très fréquemment les eaux de surface ; ils sont particulièrement abondants dans les eaux souillées par des rejets agricoles et/ou municipaux.

    Puisque Cryptosporidium peut passer dans l'eau potable malgré un traitement incluant une filtration et une désinfection, il est nécessaire d'estimer le niveau de contamination des eaux brutes et des eaux traitées.

    Or, la recherche du parasite est longue et difficile.

    C'est pourquoi, l'utilisation d'indicateurs de la présence de Cryptosporidium est indispensable pour détecter une défaillance du traitement ou une arrivée importante d'oocystes dans l'eau brute.

    Les indicateurs physiques, tels la turbidité et le comptage de particules, permettent une mesure en continu et en temps réel de l'efficacité du traitement ; les indicateurs microbiologiques, Clostridium perfringens, les clostridies sulfito-réductrices et Bacillus spp, serviraient à contrôler a posteriori la désinfection et l'enlèvement des oocystes.

    Enfin, la présence de Clostridium perfringens montrerait une contamination de l'eau brute par des matières fécales.

    Mots-clés Pascal : Traitement eau potable, Oocyste, Cryptosporidium, Apicomplexa, Protozoa, Parasite, Pollution eau, Eau surface, Indicateur biologique

    Mots-clés Pascal anglais : Drinking water treatment, Oocyst, Cryptosporidium, Apicomplexa, Protozoa, Parasite, Water pollution, Surface water, Biological indicator

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0126977

    Code Inist : 001D16A02. Création : 22/06/1998.