logo BDSP

Base documentaire


  1. Les références médicales opposables sont-elles un véritable outil de maîtrise des dépenses de l'assurance maladie ?

    Thèse/mémoire - En français

    Les références médicales opposables ont été présentées comme la pierre angulaire de la maîtrise médicalisée.

    Elles reposaient alors sur un relatif consensus entre les acteurs : leur objet était de concourir à la maîtrise des dépenses de santé à travers la recherche de la qualité et de l'utilité médicale.

    Après trois années de mise en ouvre, force est de constater qu'elles n'ont pas permis une inflexion significative et durable des dépenses de santé.

    Ce mémoire cherche à expliquer tout d'abord cet état de fait : dès l'entrée en vigueur des références, des difficultés d'élaboration, d'application et de contrôle ont limité leur efficacité.

    Puis il examine les limites intrinsèques des références en tant qu'outil de maîtrise.

    Le faible impact financier de l'application des références médicales opposables est également lié au fait qu'elles n'ont pas été conçu pour obtenir directement des résultats financiers.

    Enfin, les ordonnances du 24 avril 1996 prennent acte du relatif échec des RMO en renforçant leur dispositif et en développant d'autres instruments de maîtrise.

    La réforme impulsée par le plan Juppé mérite cependant d'être poursuivie afin d'établir un véritable système de santé articulé autour de mécanismes de régulation.

    Mots-clés Pascal : Hôpital, Prescription, Accréditation, Médicament, Relation médecin malade, Classification, Planification, Littérature grise, Evaluation, Contrôle, Dépense, Politique sanitaire, Médecin, Pratique professionnelle, France

    Mots-clés Pascal anglais : Hospital, Prescription, Accreditation, Drug, Physician patient relation, Classification, Planning, Grey literature, Evaluation, Check, Expenditure, Health policy, Physician, Professional practice, France

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : 15503, B2521

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/06/1998.