logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Peut-on utiliser le dossier médical pour des audits de pratique à l'hôpital ? Résultats d'un audit régional de la qualité de la tenue du dossier médical hospitalier.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Can medical files be used to audit hospital health care ? Regional audit of hospital file quality.

    OBJECTIFS 

    L'évaluation des pratiques professionnelles à l'hôpital peut utiliser la méthode de l'audit clinique en analysant rétrospectivement les dossiers médicaux.

    De l'exhaustivité et de la validité des données contenues dans le dossier médical dépend la fiabilité des résultats de l'audit.

    L'objectif de notre étude a été d'évaluer la qualité de cette source d'information.

    METHODES 

    Le référentiel simplifié de l'ANDEM/ANAES a été proposé aux 47 Départements d'Information Médicale des hôpitaux publics et privés participant au service public hospitalier, de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

    L'audit a été réalisé sur un échantillon de séjours hospitaliers à l'occasion du contrôle de qualité semestriel des données d'activité médicale hospitalière (PMSI).

    RESULTATS 

    Après analyse des 467 grilles adressées par 39 hôpitaux, la qualité de la tenue des dossiers médicaux doit être améliorée du fait des faibles pourcentages de présence de données ou pièces importantes : motif d'hospitalisation (74,1%), compte rendu opératoire (83,2%) et compte rendu d'hospitalisation (66,6%). CONCLUSION : L'utilisation des dossiers médicaux dans le cadre d'audits cliniques apparaît ainsi compromise dans certains hôpitaux.

    Les actions d'amélioration de la qualité doivent prioritairement concerner le dossier hospitalier du malade.

    Mots-clés Pascal : Dossier médical, Audit, Hôpital, Contrôle qualité, Homme, Pratique professionnelle

    Mots-clés Pascal anglais : Medical record, Audit, Hospital, Quality control, Human, Professional practice

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0056713

    Code Inist : 002B30A04D. Création : 14/05/1998.