logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Le technologiste biomédical. Evolution et prospective d'une profession.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Biomedical technologist. Evolution and prospective of a job.

    La profonde mutation qu'a subi la biologie a entraîné des modifications considérables des conditions d'exercice dans les laboratoires, et ce, quel que soit le pays.

    Dès 1960, les filières de formation du personnel technique existantes deviennent insuffisantes pour répondre à la demande quantitative et qualitative.

    Pour pallier le manque de techniciens qualifiés, les Etats multiplient la mise en place de formations adaptatives très diverses dans leurs modalités et inégales quant à leur niveau.

    De telles mesures ne pouvaient qu'entraîner une hétérogénéité du corps professionnel d'un pays à l'autre et à l'intérieur d'un même Etat.

    En 1970, le Conseil de l'Europe réagit.

    Une première résolution décide que « les techniciens supérieurs sont indispensables au bon fonctionnement des laboratoires » que « leur statut de membres d'une catégorie distincte doit être uniformément reconnue ».

    Le texte précise le niveau minimal de formation : 2 200 h, après validation des études secondaires à caractère scientifique.

    Deux ans plus tard, l'élévation du niveau scientifique des activités de laboratoire, conduit le Conseil de l'Europe à prévoir une 3e catégorie de techniciens « de niveau élevé ».

    Les pays ont diversement appliqué ces recommandations.

    Depuis 1980, on ne parle plus d'évolution mais de révolution technologique et une mutation profonde et irréversible de la profession s'opère dans tous les pays. (...)

    Mots-clés Pascal : France, Europe, Biologie clinique, Personnel technique, Personnel laboratoire, Formation professionnelle, Evolution

    Mots-clés Pascal anglais : France, Europe, Clinical biology, Technical staff, Laboratory staff, Occupational training, Evolution

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0055978

    Code Inist : 002B30A05. Création : 14/05/1998.