logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Fréquence du syndrome sec et HTLV-I : Etude comparative.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Sicca syndrome frequency and HTLV-I.

    L'association entre infection à HTLV-I (Human T cell Leukemia Virus, type 1), leucémie et paraplégie a déjà été décrite.

    Ce virus est présent à l'état endémique dans le bassin des Caraïbes, au sud du Japon, en Afrique Equatoriale et dans une partie de l'Amérique du Sud.

    Il semble que ce virus soit impliqué dans des manifestations rhumatologiques, pulmonaires et oculaires (uvéo-papillite, kérato-conjonctivite sèche).

    Le but de ce travail était de préciser l'association d'un syndrome sec avec l'infection à HTLV-I.

    Nous avons étudié comparativement un groupe de 54 patients infectés par HTLV-I et un groupe témoin de 51 sujets guadeloupéens non infectés.

    Des investigations cliniques et biologiques à la recherche d'un syndrome sex ont été efectuées pour tous les patients, ainsi qu'une étude histologique des empreintes conjonctivales et/ou des biopsies des glandes salivaires accessoires.

    Toute pathologie associée ou iatrogène responsable d'un syndrome sec a été écartée.

    Nous avons observé un syndrome sec chez 89% des patients infectés par HTLV-I contre 22% dans le groupe témoin (p<0,00001).

    Le syndrome sec était d'autant plus fréquent et plus grave que le patient était infecté par HTLV-I.

    L'atteinte oculaire peut être une expression d'une maladie systémique induite par l'infection à HTLV-I.

    Cependant, une atteinte virale directe ne peut être exclue.

    Mots-clés Pascal : Oeil sec syndrome, Infection, Virus HTLV1, Retroviridae, Virus, Association, Guadeloupe, Antilles, Amérique Centrale, Amérique, Epidémiologie, Homme, Oeil pathologie

    Mots-clés Pascal anglais : Dry eye syndrome, Infection, HTLV-I virus, Retroviridae, Virus, Association, Guadeloupe, West Indies, Central America, America, Epidemiology, Human, Eye disease

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 98-0013032

    Code Inist : 002B05C02J. Création : 17/04/1998.