logo BDSP

Base documentaire


  1. Incidents transfusionnels graves en Languedoc-Roussillon.

    Rapport - En français

    Le réseau régional d'hémovigilance a débuté en 1995 la déclaration des incidents transfusionnels.

    Ces incidents sont classés en fonction de leur expression clinique en 4 grades, de 1 absence de menace vitale à 4 décès. 15% des incidents déclarés sont de grade 2,3 ou 4. Le nombre d'incidents graves déclarés est en augmentation régulière.

    Cette augmentation de la déclaration traduit un soucis grandissant de qualité et de sécurité en transfusion sanguine.

    L'analyse des incidents montre que la plupart sont évitables.

    Les mesures correctives pour réduire au maximum les risques transfusionnels découlent de ces constations.

    Les efforts devraient porter avant tout sur l'organisation de la chaîne transfusionnelle dans les établissements de soins ; la rigueur des pratiques de prescription, de manipulation et d'administration des produits.

    La poursuite des actions de formation avant tout des médecins mais aussi des paramédicaux ainsi que l'élaboration et la révision régulière de procédures et protocoles sont parmi les méthodes les plus efficaces pour accroître la sécurité transfusionnelle et réduire le nombre d'incidents graves.

    (résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Languedoc Roussillon, Sang, Transfusion, Mort, Incidence, Accident transfusionnel, Etiologie

    Mots-clés Pascal anglais : Languedoc Roussillon, Blood, Transfusion, Death, Incidence, Transfusion reaction, Etiology

    Notice produite par :
    ORSLR - Observatoire Régional de la Santé du Languedoc-Roussillon

    Cote : 1403

    Code Inist : 002B30A04C. Création : 17/04/1998.