logo BDSP

Base documentaire


  1. Les puéricultrices de protection maternelle et infantile et la fracture sociale.

    Article - En français

    Trois puéricultrices de protection maternelle et infantile (PMI) et une formatrice se sont concertées pour apporter un éclairage sur les pratiques professionnelles des puéricultrices de PMI face à la détresse sociale des familles.

    La rencontre de familles cumulant des problèmes socio-économiques est de plus en plus fréquente et aux familles reconnues « officiellement » en difficulté comme les « Rmistes » ou les mères isolées s'ajoutent d'autres familles, par exemple : lorsqu'un seul parent travaille avec un salaire proche ou égal au SMIC.

    Il apparaît aussi des précarités nouvelles touchant des familles normalement insérées dans la société mais frappées par le chômage.

    Leur quotidien est envahi parla recherche de moyens financiers pour assurer le minimum vital : lait en poudre, couches, médicaments, produits d'hygiène, tickets de cantines et de transport...

    L'équilibre est précaire et peut entraîner la rupture : abandon du domicile par l'un des parents, violence, drogue, alcool, suicide...

    Les familles sont vulnérables car la précarité économique engendre une fragilité relationnelle.

    De ce fait, la détresse sociale à laquelle est confrontée la puéricultrice est faite de pauvreté et de marginalité.

    Mots-clés Pascal : Puériculture, Pauvreté, Témoignage, PMI

    Mots-clés Pascal anglais : Puericulture, Poverty, Testimony, Mother and child health care

    Notice produite par :
    DEP93 - Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

    Code Inist : 002B30A11. Création : 24/03/1998.