logo BDSP

Base documentaire


  1. Les interruptions volontaires de grossesse : des caractéristiques stables.

    Article - En français

    Plus de la moitié des interruptions volontaires de grossesses sont réalisées avant huit semaines d'aménorrhée et elles ont lieu d'autant plus précocement que les femmes sont plus âgées, mariées ou exercent une activité professionnelle.

    La technique d'IVG qui demeure la plus fréquente est l'aspiration sous anesthésie générale.

    La mifépristone est utilisée pour environ 40% des IVG précoces ; cette proportion est un peu plus élevée chez les femmes les plus jeunes.

    Les fortes différences régionales de l'âge gestationnel à l'intervention et des techniques utilisées soulèvent la question de l'adéquation de l'offre à la demande : accès à l'IVG dans les délais légaux et possibilité de choix des techniques pour les femmes.

    (Résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Age, Traitement, Hospitalisation, Secteur public, Secteur privé, Donnée statistique, Système information, Avortement provoqué, France

    Mots-clés Pascal anglais : Age, Treatment, Hospitalization, Public sector, Private sector, Statistical data, Information system, Induced abortion, France

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : 14512

    Code Inist : 002B30A11. Création : 24/03/1998.