logo BDSP

Base documentaire


  1. Conséquences simulées de différentes modalités de fermeture partielle d'un service d'urgence. L'exemple de l'Hôpital Saint-Louis à Paris.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Simulated consequences of various modalities of partial closure of an emergency department. Example of Hôpital Saint-Louis in Paris.

    Le service des urgences de l'hôpital Saint-Louis - CHU non SAU - reçoit 30 000 consultants par an.

    Le taux de transferts est voisin de 30%. Le faible nombre de lits en médecine interne et l'absence de certaines spécialités particulièrement utiles à l'aval des Urgences (orthopédie, cardiologie, psychiatrie, neurologie et neurochirurgie, pédiatrie, gynécologie) nous ont conduit à réfléchir aux différentes modalités de fermetures envisageables pour ajuster l'activité de notre service d'Urgence aux capacités de soins et d'hospitalisation dans l'hôpital.

    Nous avons étudié prospectivement durant trois mois le flux des consultants et la destination des patients admis ou transférés.

    Cette période témoin a permis de réaliser deux types de simulation de fermeture partielle. 1) Fermeture aux secours institutionnels (SI) non médicalisés - pompiers ou police (ouverture 7 j/7) ; 2) ouverture de 8 h à 18 h (Da), 20 h (Db), ou 22 h (Dc).

    Les dimanches et jours fériés, l'accueil est fermé (ouverture 6 j/7).

    Durant cette période, nous avons accueilli 7 620 consultants (soit 83,7/j) dont 1354 (18%) transportés par les SI et nous avons admis sur Saint-Louis ou transféré 1509 malades (20%). (...)

    Mots-clés Pascal : Organisation fonctionnelle, France, Europe, Simulation, Fermeture, Partiel, Service urgence

    Mots-clés Pascal anglais : Functional organization, France, Europe, Simulation, Closure, Partial, Emergency department

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0527159

    Code Inist : 002B27B14C. Création : 13/02/1998.