logo BDSP

Base documentaire


  1. Fractures de l'extrémité supérieure du fémur. Epidémiologie et impact économique : Fractures de l'extrémité supérieure du fémur.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Epidemiology and economic impact of the proximal femoral fracture : Fractures of the proximal femur.

    Une cause : l'ostéoporose : Les sujets ostéoporotiques sont exposés à des fractures de tous les sites osseux, dont les plus coûteuses, humainement et financièrement, sont les fractures de l'extrémité supérieure du fémur (FESF).

    L'influence de rage : Dans les deux sexes, l'incidence des FESF augmente exponentiellement avec l'age.

    Les femmes sont 2 à 3 fois plus atteintes que les hommes.

    Il y a eu, en France, en 1990,48000 nouvelles FESF chez des patients de plus de 20 ans.

    Conséquences économiques et humaines :

    Le coût direct annuel, hospitalisation et réhabilitation, serait de 4 milliards de francs.

    Ses suites sont particulièrement sévères chez les sujets les plus débilités : impotence, dépendance, institutionnalisation.

    La mortalité post-fracturaire, à 2 ans, est de 48 p. 100 chez les hommes et de 36 p. 100 chez les femmes.

    Si aucune prévention n'est mise en place, l'évolution du nombre de FESF suivra le vieillissement de la population, et devrait aboutir en 2050, à 150 000 FESF.

    Mots-clés Pascal : Fracture, Fémur, Proximal, Col fémoral, Epidémiologie, Impact économique, Coût, Complication, Mortalité, Membre inférieur, Homme, Système ostéoarticulaire pathologie, Traumatisme, Economie santé

    Mots-clés Pascal anglais : Fracture, Femur, Proximal, Femoral neck, Epidemiology, Economic impact, Costs, Complication, Mortality, Lower limb, Human, Diseases of the osteoarticular system, Trauma, Health economy

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0522946

    Code Inist : 002B16H. Création : 13/02/1998.