logo BDSP

Base documentaire


  1. HIV infection and drug use in the Netherlands : the course of the epidemic.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Infection à VIH et utilisation de drogue aux Pays Bas : l'évolution de l'épidémie.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    L'introduction du VIH parmi les UDIs aux Pays Bas a été retracée depuis 1982 alors que le premier cas de SIDA chez un UDI a été diagnostiqué en 1985.

    A la fin de décembre 1995,438 cas de SIDA chez des UDIs ont été rapportés au système de surveillance, dont 53% habitaient Amsterdam, faisant de la capitale l'épicentre de l'épidémie nationale.

    Après une propagation rapide du VIH pendant la première moitié des années 80, la prévalence VIH s'est stabilisée à environ 30% pendant la seconde moitié de la décennie à Amsterdam.

    Depuis 1984, un ensemble de mesures a été instauré, y compris des programmes d'échange de seringues et d'aiguilles.

    Ces mesures ont contribué à d'importantes réductions du comportement à risque vis à vis du VIH.

    Cependant, un important comportement à risque pour le VIH demeure et de nouvelles infections à VIH continuent à apparaître.

    Ces dernières années, le nombre de nouvelles infections à VIH a été dépassé par l'augmentation du nombre de décès survenus parmi les UDIs infectés par le VIH.

    Une grande partie de ces décès est survenue en dehors du diagnostic de SIDA.

    En 1994, on estimait à 1400 le nombre d'UDIs en vie, infectés par le VIH, non SIDA dans le pays ; ce nombre devrait être en diminution dans un futur proche.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus immunodéficience humaine, Epidémiologie, Prise risque, Mortalité, Tendance, Milieu urbain, SIDA

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Human immunodeficiency virus, Epidemiology, Risk taking, Mortality, Trend, Urban environment, AIDS

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 18406

    Code Inist : 002B30A11. Création : 13/02/1998.