logo BDSP

Base documentaire


  1. Entre le savoir et le faire, vers un trait d'union.

    Article - En français

    Discussion sur les règles liant le savoir et l'action politique.

    Le texte oppose la vision positiviste de la connaissance à la vision interprétative.

    La conception positiviste repose sur des postulats qui interdisent l'utilisation des connaissances ainsi produites dans les processus de décision et de planification.

    L'auteur lui oppose une conception phénoménologique, holistique et inscrite dans la singularité des situations.

    Elle prône l'utilisation de données subjectives et émotionnelles dans les processus décisionnels.

    Elle dénonce l'illusion de la neutralité du planificateur comme condition de son efficacité.

    Deux conditions d'utilisation émergent : un savoir débouche sur l'action s'il est construit et accepté par les acteurs concernés (cette situation est refusée en règle générale par le milieu académique), les fournisseurs d'information doivent jouir d'une crédibilité professionnelle forte et la connaissance doit être élaborée dans un cadre indépendant même s'il est proche des acteurs concernés.

    Mots-clés Pascal : Planification, Politique, Philosophie, Epistémologie, Synthèse connaissances

    Mots-clés Pascal anglais : Planning, Policy, Philosophy, Epistemology, State of art report

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Cote : RAM750101516

    Code Inist : . Création : 199406.