logo BDSP

Base documentaire


  1. Prévention précoce de la violence à l'école primaire : Le rôle du médecin de l'Education Nationale.

    Thèse/mémoire - En français

    Les faits de violence commis dans l'enceinte de l'école par des enfants de plus en plus jeunes, sont préoccupants pour l'institution scolaire.

    La communauté éducative s'interroge sur les moyens à mettre en oeuvre devant un phénomène qu'elle subit et qui la dépasse.

    La violence, symptôme de mal être, peut être expliquée par des données psychologiques, sociales, éducatives et relationnelles.

    Ces données éclairent le médecin de l'Education Nationale pour promouvoir des actions de prévention en collaboration avec la communauté éducative.

    On peut se demander si la violence est un phénomène sporadique ne touchant que certains établissements défavorisés ou si l'on peut trouver des signes prédictifs de violence même dans une école a priori non stigmatisée par ce problème.

    L'analyse de l'école Léon Peigné à Auxerre permet de répondre à cette question et d'élaborer des pistes pour une prévention de la violence dès l'école primaire.

    Cette prévention s'appuie sur des actions d'éducation pour la santé envers tous les enfants du primaire avant l'adolescence.

    La promotion de la santé a pour but de permettre à l'enfant d'être acteur de sa santé et de faire des choix de comportement, elle est de ce fait un facteur de prévention de la violence.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Milieu scolaire, Médecin, Prévention, Violence, Ecole, Rôle professionnel, France, Promotion santé, Etude cas

    Mots-clés Pascal anglais : School environment, Physician, Prevention, Violence, School, Occupational role, France, Health promotion, Case study

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OI97/0005

    Code Inist : 002B30A03B. Création : 19/12/1997.