logo BDSP

Base documentaire


  1. Les usagers de drogue par voie intraveineuse.

    Chapitre - En français

    Traduction en anglais : The intravenous drug users.

    Le nombre de nouvelles déclarations lié à l'usage de drogue IV est en diminution depuis le pic de l'année 1988.

    On enregistre actuellement 20 à 25 nouvelles déclarations annuelles ce qui représentent 5% de l'ensemble des déclarations.

    Les non-Belges y sont largement majoritaires.

    Cette population est nettement plus jeune que l'ensemble des personnes nouvellement contaminées.

    Des indications laissent supposer que la prévalence d'infection parmi les UDVI se situerait entre 3 et 11%. La difficulté provient surtout de l'impossibilité de déterminer le nombre total d'injecteurs de drogues IV dans le pays.

    D'après les notifications des cas de sida, la Belgique est un des pays les moins contaminés de l'Union européenne.

    Les quelques enquêtes existantes montrent une diminution du partage des seringues et une faible utilisation du préservatif avec un partenaire sexuel occasionnel ; par contre les UDVI se font dépister tôt dans le cours de leur infection, ce qui souligne une bonne accessibilité aux services de soins ainsi qu'au matériel d'injection et à la substitution.

    (Résumé de l'auteur).

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Epidémiologie, Virus immunodéficience humaine, Comportement fuite, Tendance, SIDA, Injection

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Epidemiology, Human immunodeficiency virus, Escape behavior, Trend, AIDS, Injection

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 17984

    Code Inist : 002B30A11. Création : 17/11/1997.