logo BDSP

Base documentaire


  1. Low serum thiol levels predict shorter times-to-death among HIV-infected injecting drug users.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Des taux sériques faibles de composés thiolés prédisent un décès à échéance plus courte chez les usagers de drogues par voie injectable contaminés par le VIH.

    Diverses études ont suggéré qu'une agression oxydante au niveau sanguin a un effet critique sur la pathogénèse de l'infection au VIH.

    Les auteurs analysent les taux sériques en composés thiolés chez des usagers de drogues pour déterminer si ces taux sont altérés au cours de l'infection au VIH et si un faible taux prédit le décès.

    De 1990 à 1991, chez 133 sujets séropositifs au VIH et chez 13 séronégatifs, participants à un programme méthadone, les taux de composés thiolés ont été déterminés lors du recrutement dans l'étude. 26 sujets séropositifs sont décédés au cours du suivi jusqu'en décembre 1993.

    Pour 20 d'entre eux, le certificat de décès mentionnait une mort liée au sida ou à l'infection au VIH.

    L'analyse des données montre que les taux sériques en composés thiolés ne diffèrent pas significativement entre les sujets non contaminés par le VIH, les sujets contaminés et les sujets ayant un diagnostic de sida.

    Elle montre aussi que les sujets avec un faible taux en composés thiolés ont un risque accru de décès comparativement aux sujets ayant un taux élevé.

    Une interaction significative est observée entre un taux faible en composés thiolés et le sida.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus immunodéficience humaine, Mort, Facteur risque, Hémogramme, Analyse chimique, SIDA

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Human immunodeficiency virus, Death, Risk factor, Blood cell count, Chemical analysis, AIDS

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 17893

    Code Inist : 002B30A11. Création : 17/11/1997.