logo BDSP

Base documentaire


  1. Medical use of recreational drugs by aids patients.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Usage médical de drogues dites "de loisirs" par les patients atteints du sida.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    Une enquête sur 72 patients dans une clinique qui traite le sida et qui portait sur l'auto-médication avec des drogues dites de « loisirs » dans des conditions médicales ou psychologiques en relation avec leur maladie, a révélé que la marijuana était la principale drogue utilisée.

    Les effets bénéfiques perçus de cette consommation portaient sur les conditions gastrointestinales, comme la nausée, le vomissement, l'indigestion ainsi que l'amélioration de l'appétit.

    L'usage d'autres drogues de « loisirs » comme auto-médication a été considéré comme inefficace ou empirant la condition qu'ils cherchaient justement à améliorer. 58% des patients ont fait part de leur tentative d'auto-médication. 32% consommaient couramment de la marijuana, et beaucoup ont reconnu en avoir consommé avant l'apparition d'un sida. 57% de l'échantillon a fait part de consommation de drogue avant l'apparition d'un sida, principalement d'alcool et de marijuana.

    Les résultats sont discutés en terme de problèmes cliniques potentiels qui pourraient survenir suite à l'usage de ces drogues « loisirs » parmi les patients atteints de sida.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Automédication, Marihuana, Appareil digestif, SIDA

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Self prescription, Marihuana, Digestive system, AIDS

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 17809

    Code Inist : 002B30A11. Création : 17/11/1997.