logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Antiretroviral treatment and progression to Aids in HIV seroconverters from different risk groups.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Traitement antirétroviral et évolution vers le Sida chez des sujets de différents groupes à risque présentant une séroconversion au VIH.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    L'étude porte sur 1078 personnes contaminées par le VIH soit par usage injectable de drogues (UDIs) soit par voie sexuelle (homosexuels et hétérosexuels), dont la date de séroconversion, qui se situe entre 1980 et 1994, a pu être estimée avec précision.

    Ces personnes ont été suivies en moyenne sur 5,3 années et 411 d'entre elles ont bénéficié d'un traitement rétroviral, principalement de la zidovudine (ZDV).

    Les UDIs sont moins susceptibles d'entreprendre un traitement avant l'apparition du sida que les personnes contaminées par voie sexuelle.

    Pour les personnes traitées, la probabilité relative de développer le sida est de 0,57 la première année de traitement et de 0,92 après une année de traitement.

    Pour les UDIs, cette probabilité est de 0,74 pour les personnes qui ont commencé la ZDV moins d'un an avant la déclaration du sida et de 0,99 pour celles qui ont ont commencé plus d'un an avant.

    Le lien entre traitement et diminution des risques de sida est moins important chez les UDIs que chez les homosexuels.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus immunodéficience humaine, Population, Risque élevé, Sexualité, Traitement, Efficacité, Etude comparative, SIDA, Injection

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Human immunodeficiency virus, Population, High risk, Sexuality, Treatment, Efficiency, Comparative study, AIDS, Injection

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 17235

    Code Inist : 002B30A11. Création : 17/11/1997.