logo BDSP

Base documentaire


  1. Les gares, épicentres et miroir de la question sociale.

    Chapitre - En français

    De par son histoire, sa nature, ses horaires et son emplacement dans la ville, la gare est un lieu de rupture qui offre des possibilités d'accueil et de refuge aux gens en difficulté et également un lieu où les activités de « débrouille » sont nombreuses.

    La SNCF a du faire face à une population qui détourne la gare de ses fonctions traditionnelles en mettant en place des dispositifs d'hébergement, « d'aiguillage social » et de soutien aux entreprises d'insertion.

    Cependant, l'attraction grandissante exercée par les gares limitent la portée de ces actions.

    Les injonction contradictoires des autorités de tutelle et les demandes ambiguës des clientèles rendent complexe la fonction de « solidarité » de grande entreprise, comme la SNCF.

    Mots-clés Pascal : Transport ferroviaire, Rejet social, Pauvreté, Logement social, Aide sociale, Entreprise, Taille, Marginalité, France

    Mots-clés Pascal anglais : Rail transportation, Social rejection, Poverty, Social housing, Social help, Firm, Size, Marginality, France

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Cote : 15148, LL4c SNCF

    Code Inist : 002B30A. Création : 17/11/1997.