logo BDSP

Base documentaire


  1. Justifications et difficultés éthiques du concept de qualité de vie.

    Chapitre - En français

    La mesure de la qualité de vie, même si elle est encore un outil récent, va probablement appartenir à notre univers comme l'échographie, la FIVETTE ou la ventilation artificielle.

    Pour l'auteur, dans l'introduction de l'article, cet outil, qui donne une information quantifiée, semblable à un QI ou à un score de gravité, pose de difficiles problèmes.

    Tout d'abord des problèmes de construction : que mesure-t-on exactement et quels instruments utiliser pour cette mesure ?

    D'autre part, rien dans l'outil ne nous dit ce que nous devons en faire.

    En effet, la qualité de vie semble, au premier abord, un bien qui a une valeur pour la moralité : augmenter ou préserver la qualité de la vie, c'est faire le bien, y porter atteinte c'est faire le mal.

    Pourtant la qualité de vie apparaît dans des dilemmes éthiques comme s'opposant à d'autres biens ; sa valorisation peut alors apparaître comme un mal.

    Il y a un malaise moral dans l'affirmation de cette valeur. (Intro.).

    Mots-clés Pascal : France, Evaluation, Ethique, Réanimation, Chronique, Maladie, Qualité vie, Mesure, Santé

    Mots-clés Pascal anglais : France, Evaluation, Ethics, Resuscitation, Chronic, Disease, Quality of life, Measurement, Health

    Logo du centre Notice produite par :
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) - Réseau documentaire

    Code Inist : 002B30A11. Création : 16/10/1997.