logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Inappropriate medication prescribing for the elderly by office-based physicians.

    Article - En anglais

    OBJECTIF 

    Estimer la prévalence des ordonnances de médicaments inappropriées rédigées par des omnipraticiens en pratique privée pour des patients de 65 ans et plus.

    DEVIS EXPERIMENTAL : Un sondage national des visites effectuées par des patients de 65 ans ou plus à des omnipraticiens.

    PARTICIPANTS 

    Un échantillon probabiliste national de patients de 65 ans ou plus ayant visité des omnipraticiens en pratique privée.

    Les estimés nationaux sont basés sur la méthode du centre national américain de statistiques de la santé pondéré pour l'échantillonnage du National Ambulatory Medical Care Survey (NAMCS).

    MESURES DE L'EFFET 

    La prévalence de la prescription de 20 médicaments qui devraient être totalement bannis chez les personnes âgées, utilisant des critères développés par un groupe d'experts nationaux en gériatrie, et en pharmacologie gériatrique.

    RESULTATS 

    Aux Etats-Unis, durant l'année 1992, un estimé de 8.47 millions de visites par les personnes âgées (95% IC 7.66-9.28 millions) a montré la prescription d'au moins un des 20 médicaments à proscrire.

    Approximativement 7.75 millions (95% IC 8.52-6.98 millions) visites par les personnes âgées impliquaient un médicament inapproprié et 0.72 million (95% IC 0.93-0.52 million) de visites impliquaient 2 médicaments inappropriés.

    Selon le NAMCS, les omnipraticiens de pratique privée ont prescrit au moins un médicament inapproprié à 7.58% des personnes âgées qui ont reçu des prescriptions. (...)

    Mots-clés Pascal : Prescription médicale, Vieillard, Homme, Etats Unis, Amérique du Nord, Amérique, Médecin généraliste, Ambulatoire, Erreur, Faute professionnelle

    Mots-clés Pascal anglais : Medical prescription, Elderly, Human, United States, North America, America, General practitioner, Ambulatory, Error, Malpractice

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0387559

    Code Inist : 002B30A03B. Création : 12/09/1997.