logo BDSP

Base documentaire


  1. Correction de la vision chez le chirurgien-dentiste.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Correction of the dentist's eyesight.

    Le but de cette étude ophtalmologique a été de décrire certaines amétropies et d'étudier les différentes solutions qui sont proposées de nos jours aux chirurgiens-dentistes.

    Dans une première partie, les habitudes et les nécessités du travail au fauteuil ont été décrites.

    Puis les problèmes propres aux différentes pathologies (presbytie, myopie, hypermétropie) ont été brièvement rappelés.

    Enfin, les trois principaux moyens de correction ont été énumérés : les verres correcteurs, fondamentalement différents en fonction de la pathologie et qui représentent aujourd'hui la solution la plus fréquemment utilisée, puis les lentilles cornéennes, qui peuvent corriger à peu près toutes les amétropies ; enfin, même si elle n'est encore réservée qu'à certains cas, la chirurgie réfractive qui offre parfois une alternative très intéressante.

    Dans tous les cas, le choix de la solution met en évidence la nécessité d'un dialogue entre le patient (ici le chirurgien-dentiste) et le praticien (l'ophtalmologiste).

    Il apparaît que bien étudiés, les verres progressifs permettent une correction acceptable pour une grande partie des situations professionnelles.

    Mots-clés Pascal : Trouble réfraction oculaire, Diagnostic, Traitement instrumental, Verre correcteur, Lentille cornéenne, Chirurgie correctrice, Indication, Dentiste, Résultat, Homme, Oeil pathologie, Trouble vision, Médecine travail

    Mots-clés Pascal anglais : Refractive error, Diagnosis, Instrumentation therapy, Ophthalmic glass, Contact lens, Corrective surgery, Indication, Dentist, Result, Human, Eye disease, Vision disorder, Occupational medicine

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0350345

    Code Inist : 002B26B. Création : 12/09/1997.