logo BDSP

Base documentaire


  1. Toxi-infection alimentaire collective : gestion du temps hospitalier.

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Collective food intoxication hospital time management.

    Congrès de la Société de médecine de catastrophe. Amiens (FRA), 1996/12/05.

    Le plan Mash (mise en alerte des services hospitaliers) a été activé à l'hôpital de Nevers lors d'une toxi-infection alimentaire (Tiac) survenue dans un établissement scolaire.

    Cent dix enfants ont été concernés et 30 d'entre eux hospitalisés.

    La sous-évaluation du problème par l'infirmerie scolaire a entraîné un retard dans la mise en place d'un PMA.

    La deuxième vague de victimes gérée sur le site a permis une orientation directe (pédiatrie, gastroentérologie...). L'afflux de victimes a ainsi pu être évité au Sau.

    Un service de 40 lits a été installé par le personnel soignant en astreinte dans l'éventualité d'un nombre élevé d'hospitalisés.

    Les médecins traitants ont été contactés et des conseils par voie de presse prodigués.

    La DDASS ayant été prévenue, une étude étiologique et épidémiologique a été mise en oeuvre.

    L'activation du plan Mash, pour une pathologie sans gravité majeure, a permis de dédramatiser son approche et d'affiner son élaboration.

    Mots-clés Pascal : Toxiinfection, Alimentation, Collectivité, Organisation hospitalière, Gestion hospitalière, France, Europe, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Toxiinfection, Feeding, Collectivity, Hospital organization, Hospital management, France, Europe, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0337491

    Code Inist : 002B30A03B. Création : 12/09/1997.