logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Pollution atmosphérique, mécanismes d'action des toxiques inhalés. Discussion.

    Article - En français

    Fulltext.

    Traduction en anglais : Inhaled toxicants from air pollution : mechanisms of action from experimental and human evidence. Discussion.

    Les polluants inhalés atteignent les voies aériennes à différents niveaux.

    L'ozone a une répartition homogène et atteint l'ensemble des tissus, le S02, très soluble dans l'eau, atteint préférentiellement les premières voies alors que les particules ont un impact majeur, du fait de leur temps de rétention prolongé, dans les voies les plus distales.

    Les cellules ciliées et les pneumocytes 1 sont d'une façon générale les cellules les plus vulnérables, cependant la libération de médiateurs de l'inflammation consécutive aux lésions initiales (cascade de l'acide arachidonique, PAF, cytokines, histamine et protéines des éosinophiles, protéases...) aboutit très facilement à une amplification à caractère auto-entretenu, notamment par la facilité avec laquelle sont recrutées les cellules circulantes.

    Par ailleurs, les troubles ventilatoires résultent de la stimulation élective des fibres nerveuses conduisant à une véritable inflammation neurogénique surajoutée.

    Les expositions prolongées aux oxydants, aux composés soufrés et aux particules, conduisent à une modification de l'équilibre homéostatique de la cellularité bronchique et alvéolaire.

    Mots-clés Pascal : Pollution air, Milieu urbain, Ville, Etiologie, Polluant, France, Europe, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Air pollution, Urban environment, Town, Etiology, Pollutant, France, Europe, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0331530

    Code Inist : 002B03L02. Création : 12/09/1997.